Que ton alimentation soit ta première médecine - Nutrition des Sens
15801
post-template-default,single,single-post,postid-15801,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-13.3,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

« Que ton alimentation soit ta première médecine »

« Que ton alimentation soit ta première médecine »

 A l’origine, « l’Homme Chasseur Cueilleur » devait parcourir une dizaine de kilomètres par jour, pour trouver les baies, racines, animaux qui constituaient son alimentation.

Trouver de quoi manger, durant des millénaires a été la préoccupation majeure de l’homme, son tissu adipeux lui permettait de survivre à la faim et au froid pendant les périodes de disette.

Depuis la dernière guerre, soit en moins d’un siècle à l’échelle de notre histoire humaine, nous avons augmenté considérablement nos apports caloriques.

Dans le même temps, nous avons baissé aussi considérablement, nos dépenses énergétiques.

Dans notre société où tout doit aller si vite, nous oublions parfois l’essentiel!!! être à l’écoute de notre corps.

Devenu adulte, personne ne peut en prendre soin, mieux que nous « m’aime ».

Les multiples propositions alimentaires qui jalonnent la journée de chacun, peuvent nous faire oublier les sensations de faim… Et surtout les sensations de satiété.

Pour certains chanceux, cela n’aura aucune incidence sur la balance, le corps plein de ressources régule de lui-même.

Pourtant les récentes découvertes dans le domaine de la génétique, nous montrent que 1% de la population est porteuse de gènes favorisant l’obésité.

Nos gènes, ne peuvent se re-programmer, aussi vite que nos modes de vies l’imposeraient.

Nous sommes programmés génétiquementpour stocker, afin de survivre, depuis la nuit des temps.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.